Les métiers du cheval

Hormis l’élevage, le sport et les loisirs, le cheval est lié à de nombreuses autres activités dans notre société, traditionnelles ou plus récentes. Différents métiers gravitent ainsi autour du milieu équin. Découvrez quelques-unes de ces professions, ainsi que leurs représentants.

LE CHEVAL DE TRAVAIL

Le débardage

S'il est désormais surtout utilisé comme animal de loisirs, le cheval franches-montagnes n’en demeure pas moins depuis toujours une vraie force de travail.

Le cheval est ainsi employé comme animal de traction dans la sylviculture. Dans les forêts en pente ou difficiles d’accès, le cheval prend le relais des machines, qu’il complète. L'animal et son éleveur sont susceptibles d’effectuer des manœuvres répétitives, qui sinon prendraient beaucoup de temps aux forestiers.

Le débardage consiste à traîner les arbres après la coupe jusqu’en bordure de forêt, ce qui permet aux bûcherons de continuer l’abattage simultanément. Les chevaux sont spécialement formés pour cette activité. Du fait de leur pied sûr et de leur maniabilité, ils assurent un travail de précision, en toute sécurité. Du point de vue environnemental, l’animal a l’avantage de ne pas tasser les sols, ni d’abîmer les jeunes arbres, sans compter qu’il ne consomme pas de carburant et ne produit aucune pollution sonore.

Equitation naturelle et hippothérapie

L'équitation éthologique, aussi appelée équitation naturelle, est une méthode douce de dressage qui provient de l’ouest des États-Unis. Inspirée de l’éthologie équine, elle repose sur la compréhension à la fois physiologique et psychologique du cheval, et vise à instaurer une parfaite harmonie entre l’homme et l’animal.

Fondée par Philippe Karl, ancien écuyer du Cadre Noir, l’École de Légèreté est une autre méthode basée sur le respect absolu du cheval. Elle permet d’atteindre un degré exceptionnel de finesse et d’équilibre dans l’équitation. Selon cette philosophie, n’importe quel cheval est capable d’apprendre à exécuter les figures de dressage de Haute école, dès lors qu’on les lui enseigne d’une manière compréhensible pour lui.  

Ecole de Légèreté (sur demande)
Yveline Gindrat - 2345 Les Breuleux
T. +41 79 201 64 06 - yveline.gindrat@gmail.com

Développement personnel par le cheval

Par sa douceur et sa sensibilité, le cheval franches-montagnes est particulièrement adapté à la thérapie et au développement personnel. Il joue un rôle de médiateur entre le thérapeute et la personne. Authentique, il vit dans le moment présent et reflète nos émotions. Par cet effet miroir, dénué de tout jugement, il permet d’accéder à des prises de conscience sur nos propres fonctionnements. Il nous aide à vaincre nos peurs et à développer un équilibre intérieur et des qualités de meneur.

Thérapie équestre (sur demande)
Mariani Patrizia - Le Noirmont
T. +41 32 78 839 92 25 - patriziamariani@bluewin.ch
www.creux-des-biches.ch

Méditation avec le cheval (sur demande)
Ott Sibylle - Le Noirmont
T. +41 32 953 11 80 - bonjour@creux-des-biches.ch
www.creux-des-biches.ch

Les Artisans

Depuis la nuit des temps, le monde du cheval est indissociable du savoir-faire de certains artisans. Dans la région des Franches-Montagnes, ils sont les gardiens discrets d’une longue tradition. 

Le sellier

Le sellier est le nom communément utilisé pour désigner le métier d’artisan du cuir et du textile. Dans les Franches-Montagnes, l’artisan sellier fabrique et répare des selles, mais aussi des harnais pour l’attelage et toutes sortes de pièces de cuir employées dans la pratique des activités liées au cheval.

Le sellier entretient des contacts étroits avec les éleveurs et les atteleurs, ce qui lui permet de répondre aux besoins spécifiques de tous les passionnés de chevaux.

Il découpe et façonne des peaux pour en faire des brides, des guides, des harnais, etc. Selon les pièces, il utilise des cuirs fermes issus de vache, qui peuvent atteindre 5 mm d’épaisseur, ou des cuirs de vachette, plus souples et plus fins.

Tout en perpétuant le savoir-faire des anciens, la profession n’a cessé de s’adapter à l’évolution du marché. Le sellier continue de travailler les matériaux traditionnels comme le cuir, le crin, la laine, mais il emploie aussi désormais des matières synthétiques, qui permettent d’élargir le champ des possibilités.

Le maréchal-ferrant

Professionnel du pied du cheval, le maréchal-ferrant soigne le sabot en fonction de chaque individu. Il observe la tenue et l’équilibre des membres de l’animal et modifie peu à peu la coupe du sabot en coupant la corne : c’est ce que l’on appelle le « parage du pied ». Le maréchal ajuste ensuite le fer à chaud à la forme du pied. Enfin, il broche (cloue) le fer au sabot et recourbe les clous (rive) pour obtenir une surface plate, de façon à éviter que le cheval ne se blesse.

Les Romains ferraient déjà leurs chevaux. De nos jours, le ferrage reste indispensable pour les chevaux qui travaillent sur des terrains durs (béton, route, chemins caillouteux). Un cheval doit être ferré toutes les 6 à 8 semaines selon son travail et la qualité de sa corne.

Les Soigneurs

Dès la naissance, le suivi médical du cheval est assuré par des professionnels qui pratiquent la médecine vétérinaire classique mais aussi d’autres formes de thérapie, comme l’ostéopathie.

Le vétérinaire

Le vétérinaire équin s’occupe du suivi sanitaire des chevaux. C’est la personne à laquelle l’éleveur ou le propriétaire fait appel lorsque son animal est malade ou blessé. Le vétérinaire effectue aussi des vaccinations et des contrôles auprès des élevages équins. La plupart des vétérinaires ne soignent pas uniquement les chevaux, mais aussi le bétail et les animaux domestiques. Certains travaillent toutefois pour des structures spécialisées, comme des haras ou des centres d’entraînement. Selon sa spécialisation, le vétérinaire peut aussi assurer le suivi gynécologique des juments ou le suivi orthopédique des chevaux de compétition, ou encore effectuer des opérations chirurgicales spécifiques.

L'ostéopathe

L’ostéopathie équine est très réputée pour son efficacité. L’ostéopathe intervient en général en cas de dysfonctionnements qui se traduisent par des troubles de la mobilité, mais aussi de la digestion par exemple. Il traite les causes du problème et soulage les douleurs. L’ostéopathe travaille en général main dans la main avec le vétérinaire.

L’étalonnier

Quel est le rôle de l’étalonnier ? Spécialiste de l’étalon, il s’occupe de la reproduction équine. Il organise et assure la réalisation des saillies. Il peut travailler pour un haras, pour son propre élevage ou pour le compte d’autres éleveurs.

La saillie peut s’effectuer soit de manière naturelle, soit selon des méthodes modernes de reproduction comme l’insémination artificielle. Pour la monte naturelle, l’étalonnier mène l’étalon à la jument. Dans le cas de l’insémination artificielle, il amène l’étalon et le tient durant la récolte de semence.

L’étalonnier intervient surtout durant la saison de monte, au printemps et en été. Mais il peut également être amené à travailler de façon continue dans un grand élevage (notamment pour la congélation de semence).

parcdoubs_1228_-_light

Liens utiles

Organisation du monde du travail - Métiers liés au cheval
Société des maréchaux
by moxi